Evidence

Evidence

Fluctuations généreuses ....

 

 

 

 

 "Dans les grandes crises le coeur se brise ou se bronze."

 

 

Honoré de Balzac

 

 

 

 

La conscience encombrée d'inutiles déchets,

Coeur lourd, prison sournoise, négatives langueurs,

Dans les jours qui s'ajoutent, et ne font qu'opérer

Un travail destructeur sur toute la longueur.

 

C'est bien souvent ainsi, trop longtemps trop de fois,

Le ciel couvert, nuages gros de tout leur poids.

 

Mais ce n'est pas tout ça, tout passe, et se répare,

La nouveauté du jour réserve des surprises,

Et dans le plus obscur, au loin, encore des phares,

Pour éclairer nos pas qui retrouvent leur prise.

 

Et dans cette vigueur de la vie, des prémisses

D'un amour invaincu où le sourire glisse ...

 

 

*

 

H10011310

 

 

 



15/01/2013
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 18 autres membres